04.11.14  Maison typique Croate (i.e. en construction) - entre Sveti Juraj et Karlobag - Croatie

45 jours, déjà !

Cela fait maintenant 45 jours que nous sommes sur la route ! Déjà plus d’ 1/10 ème du voyage !

Après l’Italie, nous avons traversé un petit morceau de Slovénie, puis la Croatie, un petit morceau de Bosnie Herzégovine, puis encore la Croatie et enfin le Monténégro, d’où nous écrivons ces lignes, à la veille de notre cap vers l’Albanie ! Nous quittons donc demain (si le temps le permet) la jolie côte adriatique et son doux climat pour continuer l’aventure dans les terres balkaniques.

Ces 45 jours ont été notre phase d’acclimatation à toute la logistique du voyage : attache des sacs, organisation des affaires (accessibilité du matériel de pluie, stockage et conservation de la nourriture…), gestion du linge sale / du linge mouillé, choix de l’itinéraire, détermination du point de chute du lendemain soir en fonction de la météo… Aucun souci mécanique à déplorer mis à part deux crevaisons, mais pour un usage aussi intensif c’est exemplaire. Nos Brompton tiennent le cap !

Nous avons enfin créé la page Facebook de note voyage pour vous donner des nouvelles au jour le jour : facebook.com/400jours

Ces 45 premiers jours ont également permis de perfectionner le site web du voyage et de lancer celui de Cuisin’situ, le projet de Caroline : cuisinsitu.400jours.com

Encore mille mercis à l’incroyable équipe de NEA pour leur professionnalisme et leur disponibilité !

Hier soir nous avons dormi chez l’adorable Sandra, à Buljarice. Les présentations faites, elle nous a tout de suite invités à son restaurant « parce qu’on vient d’ouvrir et que ça nous fait plaisir de vous faire à manger ». Nous avons été accueillis avec une marmite de 3 litres de soupe de petits légumes frais et de boeuf émincé servie avec deux énormes verres de bon vin rouge monténégrin. Tout ceci dans une ambiance incroyable et difficilement descriptible où quelques hommes du village sirotaient lentement un apéritif en fumant, toujours lentement, des cigarettes allumées les unes à la suite des autres, dans cet espace clos évidemment saturé de fumée, le confit sonore entre la radio et la télé aboutissant à un ex-aequo parfait.

Aujourd’hui, nous sommes à Bar, passés entre les premières gouttes d’un énorme orage qui a transformé en quelques minutes les rues en torrents minés de plaque d’égoûts bondissantes. Heureusement, nous avions anticipé la météo et sommes arrivés à notre chambre à temps !

Aujourd’hui donc, une toute petite étape de 18 km, une petite matinée. Mais il s’est passé tellement de choses au cours de ces deux heures sur la route qu’elles vont me permettre de développer à peu près toutes les choses dont je voulais vous parler !

Tout d’abord, cette fameuse météo que l’on vérifie constamment et qui a failli nous faire renoncer à enfourcher nos Brompton ce matin. Il faut savoir que le Monténégro est le pays d’Europe où la pluviométrie est la plus élevée, un peu normal donc d’être surpris par la pluie en plein mois de Novembre.

Le gros du mauvais temps était prévu pour l’après-midi, nous avons donc choisi de prendre la route une fois notre petit déj’ de compétition englouti. Le Monténégro, ça fait que monter. Mais aujourd’hui, il n’aurait pas volé son nom de Venténégro (comme l’a très bien dit Anthony) voire Tempêténégro ! C’est vraiment déroutant (et c’est le cas de le dire) quand le vent vous stoppe net dans votre avancée ou décide subitement de votre trajectoire. Quand une rafale s’engouffre entre deux montagnes et que vous êtes justement sur le pont qui les unit, c’est mieux de prévoir de la marge devant comme derrière, à gauche comme à droite !

Ce matin, nous avons traversé un énième tunnel. Aucun éclairage à l’intérieur, je crois que c’est comme ça depuis que nous avons quitté la Croatie. Il suffit que la galerie soit légèrement en courbe pour voir notre route disparaitre dans un noir ténébreux sans issue. C’est donc à chaque fois le même rituel où nous allumons toutes nos lumières et mettons les bouchons à nos oreilles pour pas devenir fous par le vacarme intenable du passage des véhicules. Le courage nous pousse de l’avant, la respiration se met en mode survie : de petites inspirations pour absorber le moins d’air saturé en gaz d’échappements possible. Les abords de la route sous le tunnel se résument souvent à de gros tas de poussières, de gravats de tout et de rien ou de grosses flaques stagnantes rendant le chemin glissant et dégoûtant ! Je déteste les tunnels !

Ah les chiens, je déteste aussi les chiens ! On était prévenus, ce n’est pas la première fois que nous en croisons qui nous querellent depuis la Slovénie. Au fil de nos kilomètres sur la côte adriatique, on rencontre de plus en plus de chiens domestiques plantés devant la porte, non attachés et n’attendant que notre passage pour partir à nos trousses !

Et ça a encore été le cas aujourd’hui, heureusement en descente, car ils avaient l’air très contrariés… Nous avons appris de voyageurs qui en avaient déjà fait l’expérience que la meilleure des protections et de tracer le plus vite possible. A vélo, on arrive normalement toujours à les semer sur du plat ou en descente (en montée, c’est une autre histoire, que je préfère ne pas connaitre). Nous avons également appris qu’il était très utile d’avoir un bâton sur soi et à portée de main pour les tenir à distance de nos mollets mais surtout une poignée de sable ou de gravillons, qui, bien jetée, peut leur faire passer l’envie de continuer.

Dans les créatures plus mignonnes, des petits chats sauvages ou presque, qui viennent mendier des peaux de saucisson et vous regardent avec des yeux de chat Potté implorants : « Prend-moi avec toi, pitiééééé… ». Ce matin encore, il y en avait un qui, se collant aux jambes d’Anthony, aurait bien fait partie du voyage. Nous avons également eu comme spectateurs rigolos, des vaches, accoudées au bas-côté, les fesses dans le fossé regardant tranquillement passer les véhicules.

Une fois encore, ce sont des expériences faites de contrastes. Ce matin trempés, malmenés par le vent et coursés par des chiens, maintenant au chaud et au sec buvant le thé et réfléchissant à de nouvelles recettes pour Cuisin’situ. Il est 17 h 34, il fait nuit depuis une heure et l’orage gronde encore. On ne sait pas encore si l’on reprend la route demain.

Caroline

29.11.14  - Slovénie
29.11.14 – Slovénie
29.11.14  - Slovènie
29.11.14 – Slovénie
29.11.14  - Caroline pousse encore son vélo sur les pentes Slovènes
29.11.14 – Les montées Slovénes
29.11.14  - Tuiles -  Slovènie
29.11.14 – Slovénie
30.10.14  - C'est l'automne dans la descente vers Rijeka - Croatie
30.10.14 – C’est l’automne dans la descente vers Rijeka – Croatie
30.10.14  - Brompton en attente sur le mur du Plodice - Rijeka - Croatie
30.10.14 – Brompton en attente sur le mur du Plodice – Rijeka – Croatie
31.10.14  - L'arrivée à Novi Vinoldosli - Croatie
31.10.14 – L’arrivée à Novi Vinoldosli – Croatie
01.11.14  - L'île en face de Novi Vinoldosli - Croatie
01.11.14 – L’île – Novi Vinodolski – Croatie
01.11.14  - La bavette fournie par Françis de SPAD de ville - Novi Vinoldosli - Croatie
01.11.14 – La bavette fournie par Francis de SPAD de ville – Novi Vinodolski – Croatie
01.11.14 - Réparation 1er crevaison - Croatie
01.11.14 – Réparation 1ère crevaison – Croatie
01.11.14 - Route entre Novi Vinodolski et Sveti Juraj  - Croatie
01.11.14 – Route entre Novi Vinodolski et Sveti Juraj – Croatie
01.11.14 - La route qui monte - entre Novi Vinodolski et Sveti Juraj - Croatie
01.11.14 – La promesse – entre Novi Vinodolski et Sveti Juraj – Croatie
01.11.14 - La soif - Croatie
01.11.14 – Croatie
01.11.14 - 45° parallèle - Senj - Croatie
01.11.14 – 45° parallèle – Senj – Croatie
01.11.14 - Entre Novi Vinodolski et Sveti Juraj  - Croatie
01.11.14 – Entre Novi Vinodolski et Sveti Juraj – Croatie
01.11.14 - Couché de soleil - Sveti Juraj - Croatie
01.11.14 – Coucher de soleil – Sveti Juraj – Croatie
01.11.14 - Crépuscule - Sveti Juraj - Croatie
01.11.14 – Crépuscule sur ponton des pécheurs – Sveti Juraj – Croatie
04.11.14  - L'ombre d'un nuage sur la mer adriatique entre Sveti Juraj et Karlobag - Croatie
04.11.14 – Entre Sveti Juraj et Karlobag – Croatie
04.11.14  Route entre Sveti Juraj et Karlobag - Croatie
04.11.14 – Entre Sveti Juraj et Karlobag – Croatie
04.11.14  Maison typique Croate (i.e. en construction) - entre Sveti Juraj et Karlobag - Croatie
04.11.14 – Maison typique Croate (i.e. en construction) – entre Sveti Juraj et Karlobag – Croatie
05.11.14 - Serpent entre Karlobag et Starigrad - Croatie
05.11.14 – Serpent (vivant, pas écrasé celui-là) entre Karlobag et Starigrad – Croatie
08.11.14 - Vallée de la Cetina - Zardje - Croatie
08.11.14 – Vallée de la Cetina – Zardje – Croatie
08.11.14 - Central hydroélectrique dans la vallée de la Cetina- entre Split et  Zardje - Croatie
08.11.14 – Centrale hydroélectrique dans la vallée de la Cetina- entre Split et Zardaje – Croatie
09.11.14 - Parc naturel - Massif du Biokovo - Zardje - Croatie
09.11.14 – Parc naturel – Massif du Biokovo – Zardje – Croatie
09.11.14 - Avancée rocheuse - Pisak - Croatie
09.11.14 – Pisak – Croatie
09.11.14 - Descente génial entre Zadvarje et Podaca - Croatie
09.11.14 – Descente géniale entre Zadvarje et Podaca – Croatie
09.11.14 - Village du littorale Croate - entre Zadvarje et Podaca - Croatie
09.11.14 – Entre Zadvarje et Podaca – Croatie
09.11.14 - Massif du Biokovo   culminant à 1762m - entre Zadvarje et Podaca - Croatie
09.11.14 – Massif du Biokovo culminant à 1762 m – entre Zadvarje et Podaca – Croatie
09.11.14 - Adriatique - Entre Zadvarje et Podaca - Croatie
09.11.14 – L’Adriatique – Entre Zadvarje et Podaca – Croatie
10.11.14 - Lac Basinska - Croatie
10.11.14 – Lac Basinska – Croatie
10.11.14 - Ploçe - Croatie
10.11.14 – Ploçe – Croatie
10.11.14 - Cultures dans le delta alluvial de la Nerevta - Croatie
10.11.14 – Cultures d’agrumes dans le delta alluvial de la Nerevta – Croatie
10.11.14 - Ploçe - Croatie
10.11.14 – Ploçe – Croatie
10.11.14 - Sous l'autoroute pour la Bosnie - Croatie
10.11.14 – Sous l’autoroute pour la Bosnie (pour montrer que quand même parfois c’est très moche) – Croatie
10.11.14 - Tunnel de ténèbre - Ploce - Croatie
10.11.14 – Tunnel – Ploce – Croatie
11.11.14 - Brompton au bord de la mer adriatique - - Croatie
11.11.14 – Brompton au bord de l’Adriatique – Croatie
12.11.14 - Complet anti-pluie modèle féminin - sur la route de Dubrovnik - Croatie
12.11.14 – Complet anti-pluie modèle féminin – sur la route de Dubrovnik – Croatie
12.11.14 - Le complet anti-pluie - sur la route de Dubrovnik - Croatie
12.11.14 – Le complet anti-pluie – modèle masculin – sur la route de Dubrovnik – Croatie
12.11.14 - Rue du vieux Dubrovnik - Croatie
12.11.14 – Rue dans le vieux Dubrovnik – Croatie
14.11.14 - 45° parallèle - Senj - Croatie
14.11.14 – Petite sieste au soleil – Croatie
14.11.14 - Amis Polonais rencontrés à la sortie de Dubrovnik - Merci pour les bananes et l'eau - Croatie
14.11.14 – Amis Polonais rencontrés à la sortie de Dubrovnik – Merci pour les bananes et pour l’eau ! – Croatie
14.11.14 - Dubrovnik - Croatie
14.11.14 – Cité de Dubrovnik – Croatie
14.11.14 - Crépuscule à la frontière du Monténégro et de la Croatie
14.11.14 – Crépuscule à la frontière du Monténégro et de la Croatie

 

Share Button

Commentaires

16 réflexions au sujet de « 45 jours, déjà ! »

  1. Trop cool de vous suivre par cet intermédiaire numérique ! Belles photos, beaux textes, beau site, je n’avais pas encore pris le temps de regarder le blog mais je vais surement être plus vigilant maintenant, Plus vous êtes loin, plus je vais être curieux je crois ! En tous cas belle découverte de la Croatie.
    Continuez bien.
    Rom

    1. Merci beaucoup Romain ! Et merci encore de nous avoir permis de rencontrer les merveilleux Elena et Andreas à Venise par l’intermédiaire de Gianluca ! Bonne continuation à toi aussi dans tes magnifiques montagnes,

      Caroline et Anthony

  2. Oh comme il est agréable de vous lire !!! c’est génial
    et les photos !!! SUPERBES ,on a l’impression d’y être !!! on se prend à rêver.
    oui mais sans la pluie, les chiens et les tunnels.
    Plein plein de gros bisous de nous deux à vous deux.

  3. Bonjour et bravo à vous.
    Les voyages forment la jeunesse. Superbes photos, joli texte agréable à lire.
    Soyez prudents, tenez-vous éloignés des pays en guerre.
    Avec mes encouragements.
    jpc

  4. Salut Anthony, Bonjour Caroline,
    Première fois que je découvre votre site aujourd’hui… Non seulement, je suis ravie de voir que vos petits vélos avancent comme vous le souhaitez, mais vos 2 projets sont séduisants ! Les plats cuisinés alléchants et les photos capturées charmantes :-)
    Je vous encourage bien fort dans la poursuite de votre périple !!!

    Bisous & A bientôt, avec plaisir !! Marie

  5. Encore bravo à tous les deux, quelle reportage magnifique, les mots les photos que du bonheur un vrai régale pour les yeux. En dévorant vos lignes j’ai vraiment l’impression de le vivre avec vous cette aventure titanesque qu’elle courage, c’est énormes ce que vous faites.
    Je vous souhaite encore plein de bonnes choses.
    Bernard le tech grognon des verts.

  6. Bonsoir à vous 2,

    J’ai pourtant découvert votre aventure quelques jours après votre départ comme je le précise dans un commentaire précédent, mais maintenant je suis total accro à votre site que j’essaie de regarder plus régulièrement.
    L’aventure est merveilleuse et donne envie de pédaler à vos côtés, le tout accompagné de belles photos. Continuez et ne changer rien.
    Avec tous mes encouragements. Fred un stéphanois fan de Brompton.

    1. Bonjour Fred,

      On est très touchés de parvenir à vous faire voyager à nos côtés au travers de ce blog !
      On vous prépare un petit article sur notre traversée du Monténégro, de l’Albanie et de la Macédoine.
      Pour avoir de nos nouvelles quotidiennement ou presque, vous pouvez également nous suivre sur Facebook : https://www.facebook.com/pages/400-jours/341077916075530

      Merci pour vos encouragements et ce serait un plaisir pour nous aussi de voyager un jour à vos côtés !

      Caroline et Anthony

  7. Bonjour,
    magnifiques photos que me rapellent une période où tout n’était que décombres, ruines et guerre en 1996 lorsque que je travaillais en Bosnie … avec certains WE de repos en Croatie pour remonter le moral.
    Bonne continuation
    Nathalie (la cousine de Formentera)

    1. Bonjour Nathalie !

      Merci pour ton message et le suivi de nos aventures. On est déçus de pas avoir pu parcourir la Bosnie, il parait que c’est un pays incroyable où les gens sont d’une gentillesse inégalée. Peut-être une prochaine fois ! On en profite pour te souhaiter de bonnes fêtes ! A bientôt,

      Caroline et Anthony

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>